Un jardin près de Cambridge

Un jardin près de Cambridge, ou la visite virtuelle supputatoire…

Je suis tombée sur des photos du travail de la paysagiste Dawn Isaac, et j’ai complètement craqué sur un jardin, qui, je crois, est son jardin personnel à elle. Et elle, elle est vraiment partie de rien ! Ou bien alors elle a tout rasé, mais ça revient au même.

239_e7ry7q146r

Voilà ce à quoi je rêve : un jardin à la fois bucolique et moderne, verdoyant, avec de la place pour les enfants comme pour les adultes, des recoins, des allées, des massifs, mais aussi de l’espace dégagé.

J’ai cherché la superficie de cet endroit, manifestement, cette dame a nettement plus d’espace que moi, avec ses 1/3 acre (1350 m² d’après Google). Ici, j’ai 700 m² de terrain hors maison, mais il faut prendre dessus plus de 200 m² pour l’allée qui mène à la maison, et le parking. Si on enlève la terrasse, qui fait près de 60 m2, tout de même, il me reste donc un peu plus de 400 m2 de jardin enherbé, où je voudrais caser la cabane enfant et jeux divers, un potager, une serre si possible, et surtout, une piscine…. Aïe, aïe…

32669c6e00000578-3501755-image-a-4_1458506701238J’ai tenté de chercher un plan d’ensemble du jardin, et je n’ai pas trouvé (même Google Map n’a pas voulu zoomer sur la maison de la dame). Mais j’ai l’impression que cette photo offre une vue d’ensemble assez complète, d’autant que j’ai trouvé une photo du jardin durant les travaux (plus bas). Il semble que la maison de Dawn Isaac soit mitoyenne des 2 côtés, sur la rue. Le jardin doit donc être un vaste rectangle à l’arrière de cette maison.

jardin dawn isaac.jpg

A gauche, hors champ, se trouve la maison. A droite, au fond du jardin, on voit le potager, la cabane et le coin enfant. A droite hors champ, une sorte de gloriette. Entre la maison et le potager / jardin enfant, une pelouse, avec ce trampoline enterré au milieu.

Excellente idée, d’ailleurs, qui me fait terriblement envie. J’ai à la maison un trampoline absolument hideux, mais ni Bernard ni Fiston ne semblent disposés à se passer du filet se protection qui leur sert essentiellement à faire du « trampo-foot ». Inutile d’enterrer un trampoline si c’est pour avoir un filet de 2,5 m de hauteur autour…

Revenons au merveilleux jardin de Dawn Isaac. On voit ici, près de la serre, son potager en carrés. Personnellement, je suis moyennement fan des entourages en buis, qui à mon avis, gênent l’entretien du potager et n’apportent pas beaucoup d’intérêt. Enfin, c’est une question de goût.

109-high-street-3

6-dawn_isaac-498-1024x768

Et voici enfin le coin enfants, qui semble être le thème du jardin, puisque la paysagiste le décrit dans toutes ses interviews comme le « jardin des enfants ».

2-dawn_isaac-221_1-576x768

gardens-sunken-trampoline-008

S’il y a une leçon que je retiens de cette visite virtuelle, c’est qu’il ne faut pas hésiter à rassembler un maximum les éléments du jardin pour garder de l’espace ailleurs. De la même façon que plusieurs tableaux rassemblés sur un mur donnent plus d’effet que les mêmes tableaux disséminés dans la pièce, l’assemblage de la cabane à outils, des jeux d’enfants et de la serre sont plus esthétiques que s’ils étaient tous étalés sur le terrain.

Autre leçon à retenir, c’est que là où l’herbe ne pousse pas, rien ne sert de s’acharner. Le coin jeux est recouvert d’un paillis plus pratique et plus agréable à l’oeil qu’une pelouse à trous.

J’ai bien envie de m’inspirer de tout cela pour déplacer (encore) la cabane. J’ai voudrais la placer dans le coin, derrière le saule pleureur. Après tout, c’est encore plus sympa d’avoir une cabane bien cachée derrière un rideau de branches.

P1120989

Photo de 2015

J’avais aussi l’intention d’agrandir et de déplacer le potager vers le puisard (le rond de béton au sol). Ainsi, tout serait rassemblé dans le même coin, potager, cabane, saule pleureur, et peut-être même, une serre ? Voici la place actuelle du potager :

P1120600

Je voudrais le pousser vers le fond.

P1100297

Vue des « carrés » depuis l’autre côté

Cet endroit deviendrait donc un espace enherbé. Voilà, on va essayer de faire ça rapidement, car il va bientôt falloir repiquer les semis du potager.

Allez, quelques dernières images des massifs de Dawn Isaac pour la route. Quel panaché de verts et de textures !

3-dawn_isaac-645-1024x768109-high-street-2

 

Publicités

3 réflexions sur “Un jardin près de Cambridge

  1. leschroniquesdemonjardin dit :

    MDR en lisant vos deux commentaires! Mon homme aurait fait le même que le tien si j’avais tenu tes propos!
    Tu as trouvé une belle inspiration.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s