Des projets pour le potager

Depuis que nous sommes en maison, nous avons fait chaque année un petit potager pour les légumes d’été : tomates, courgettes essentiellement + basilic et coriandre. Nous l’organisons en carrés (enfin, en rectangle) pour l’esthétique et la facilité de désherbage.

C’est très facile, du fumier, des plants, un peu d’arrosage, et ça a toujours bien donné. On s’est bien souvent fait dépasser par la rapidité de la pousse, mais globalement, on était contents.

P1100297

2014

P1120600.JPG

2015 : premier carré planté, deuxième encore en cours.

L’an dernier, j’avais un peu élargi les plantations, avec en plus, des poivrons, des concombres, et des fraises. J’avais aussi mis 2 plans de melon, mais le chien les a détruits avant qu’ils ne poussent. *re-soupir*

Les fraises n’ont pas bien marché. Je pense que les mettre à plat comme ça est une source d’ennuis : elles trainent dans la terre, se salissent, pourrissent. Le reste a poussé correctement, mais l’été ayant été très sec, tout a un peu manqué d’eau.

A l’automne, j’ai semé de la mâche sous le châssis, qui donne encore bien, et des oignons, qui devraient être bientôt bons à ramasser ?

Cette année, le jardin va être tout chamboulé. Je vais déplacer le potager pour garder cet espace libre, et le placer du côté de la cabane. Je vais en profiter pour l’agrandir, c’est pourquoi, j’ai opté cette année pour des semis en intérieur et non des plants.

auto0002-1

J’ai passé ma commande sur Kokopelli, qui milite pour la diversité des semences, et la conservation des semences  libres de droits et reproductibles. En effet, les semences classiques que l’on achète en jardinerie sont très souvent des hybrides. On ne peut pas récupérer les graines, elles ne donnent rien l’année suivante.

Il faut savoir que Kokopelli vend ces semences (assez bon marché, d’ailleurs) de manière illégale. Pour être vendues, des semences doivent être inscrites auprès d’un catalogue régi par l’Union Européenne. Et évidemment, pour y être inscrites, les semences doivent respecter certains critères. Très bien. Sauf que ces critères ont un effet pervers, c’est à dire qu’ils finissent par limiter la diversité des semences vendables. La biodiversité des cultures est donc en chute libre depuis plusieurs années, et ce dans le monde entier.

Voilà, j’attends mon colis, et surtout, je récupère au maximum toutes les barquettes, boîtes, pots de yaourts et autres pour y placer mes semences. Fort heureusement, j’ai déjà un stock conséquent de rouleau de PQ vides pour les (nombreux) bricolages de Fiston, je vais pouvoir les utiliser.

A suivre…

P1120896

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s