La pelouse en 1 an

Nous avons laissé notre pelouse semée trop tard dans le printemps 2014 au mois de juillet. Après quelques semaines de mauvais temps, nous avions enfin un tapis vert, avec beaucoup de mauvaises herbes, mais un tapis vert tout de même.

La prairie fleurie était bien montée aussi (elle a été plus fleurie que ça, mais je n’ai pas de photo).

P1100296

Voyons à l’automne ce qu’il est advenu.

Après une fin d’été plus sèche, et les températures qui baissent, on se rend bien compte qu’il y avait plus de mauvaises herbes que de pelouse. La prairie fleurie, fauchée, est bien triste à présent. La terre apparaît nue un peu partout. De plus, il y a une énorme trace de piscinette ronde au sol.

pelouse nov 2014

Misère (sur une musique de Pierre Bénichou et Marie Grospierre)

traces de piscine

Rond de piscine

Et pour finir, les planches de coffrage qui servent d’allée de propreté pour se rendre au compost ne se sont pas du tout enfoncées comme le petit chemin qui mène au portillon (en planches de palettes, lui), ce qui fait assez moche. Déjà que le tracé en lui-même n’est pas terrible…

Tant pis !

Le printemps 2015 arrive, et nous décidons de passer le scarificateur pour aérer un peu la pelouse et  regarnir en gazon. Cette fois, nous nous y prenons dès le tout début du mois d’avril. Et heureusement, car le printemps a été très sec.

Le scarificateur, une grosse machine louée, marche au-delà de nos espérance. Dès le début, nous voyons que le peu de gazon reste intact, tandis que les mauvaises herbes sont laminées.

Nous en profitons pour retracer le chemin du compost en arrondi et pour incruster les planches au ras de la terre. Le résultat est beaucoup plus naturel.

Le rond de la piscine, visible tout l’hiver, a quasiment disparu (il était à gauche de la photo ci-dessous, derrière la sorte de petit banc en bois).

pelouse juin 2015

2 pelouse juin 2015

Beaucoup mieux, non ?

Nous avons laissé tomber la prairie fleurie, qui était provisoire, pour planter de nouveaux arbres et arbustes, ce qui fera l’objet d’un prochain article.

P1120740.JPG

Mai 2015 : quel verdoiement sous l’ombre de la pergola !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s